Vous êtes ici : Accueil > Productions & techniques > Cultures > Fourrages

Fourrages

Les flux rss du siteImprimer la page

Bulletin Herbe

Profitez du meilleur de vos prairies en intervenant au bon stade !

 

Pâturage ensilage bovins

La valeur alimentaire d'une prairie évolue au fur et à mesure de la pousse de l'herbe.

La méthode des sommes de températures, mise au point par l’INRA, fournit un indicateur du stade de développement de l'herbe pour les différentes prairies.
Son utilisation permet de travailler en finesse l’exploitation des prairies dans une optique quantitative et qualitative, aussi bien pour le stock que pour la pâture.

A travers le Bulletin Herbe, la Chambre d’Agriculture du Lot vous propose d'utiliser cette méthode pour valoriser au mieux vos prairies et vos parcours en vous aidant à repérer les stades importants de la pousse de l’herbe.

Vous pouvez demander à recevoir une alerte dès qu'un nouveau bulletin est mis en ligne, pour cela, envoyez votre demande par mail.

Remonter en haut de la page

Dernier Bulletin Herbe

Dernier Bulletin Herbe
Dernier Bulletin Herbe
n° 12 du 17 mai 2017
Remonter en haut de la page

Calendrier pour le pâturage tournant

Calendrier de pâturage vierge à imprimer en A3 et à renseigner par vos soins
Calendrier de pâturage vierge à imprimer en A3 et à renseigner par vos soins

 

 

Exemple de calendrier de pâturage renseigné
Exemple de calendrier de pâturage renseigné
Remonter en haut de la page

Les cultures fourragères dans le Lot

Ensilage herbe

Plus de 146 000 ha sont dédiés aux cultures fourragères sur plus de 2 200 exploitations, en lien avec les différentes productions animales.

Les prairies représentent 95% des surfaces fourragères avec plus de 139 000 ha.

Le maïs ensilage couvre environ 5 200 ha, soit moins de 4% des surfaces.

(source : RGA 2010)

Répartition des cultures fourragères dans le Lot en 2010, en Ha

Répartition des cultures fourragères dans le Lot en 2010, en Ha

A ces surfaces, s'ajoutent plus de 60 000 ha de parcours, valorisés par le pastoralisme.

Remonter en haut de la page

Fiches techniques à télécharger

Mélanges de céréales et protéagineux à récolter en vert - Choix d'espèces et conduite

Selon les possibilités offertes par l'assolement, les mélanges de céréales et de protéagineux fauchés au printemps permettent de sécuriser les stocks en s'affranchissant du risque de sécheresse estivale. Par rapport à une céréale pure, les mélanges sont moins sensibles aux maladies, les rendements sont régulés par la complémentarité des espèces et ils présentent un bon rapport énergie/protéines.

Céréales et protéagineux en mélange à récolter en vert Septembre 2016
Céréales et protéagineux en mélange à récolter en vert
Septembre 2016

Céréales et protéagineux en mélange à récolter en grain

Mélanges de céréales et protéagineux à récolter en grain - Choix d'espèces et conduite Octobre 2014
Mélanges de céréales et protéagineux à récolter en grain - Choix d'espèces et conduite
Octobre 2014