Actualité A la UNE

Les flux rss du siteImprimer la page

FCO (BTV4) : la France entière est classée en zone règlementée !

Un nouvel arrêté daté du 28 décembre classe le BTV4 non plus comme un virus « exotique » mais comme un virus « enzootique ».

 

 

 

 

 

La politique de lutte est donc de ce fait totalement modifiée car l’éradication d’un sérotype « enzootique » n’est pas recherchée.

  • La France continentale (sauf le port de Sète) est classée en zone réglementée pour les deux sérotypes 4 et 8.
  • La vaccination BTV4 et/ou BTV8 est autorisée mais pas obligatoire, y compris dans les cinq départements (74, 73, 01, 25, 39) où elle était devenue obligatoire en urgence contre le BTV4.

Dans la France continentale (sauf le port de Sète), les mouvements d’animaux sont libres car situés dans la même zone réglementée.

Pour un mouvement vers une zone ou un pays indemne, trois conditions sont requises.

  1. Les animaux sont vaccinés (contre les deux sérotypes si le lieu de destination est dans une zone indemne pour les deux sérotypes),
  2. Les animaux sont dépistés négatifs par PCR au moins 14 jours après le délai d’acquisition de l’immunité vaccinale, et au maximum 7 jours avant le mouvement,
  3. Les animaux sont protégés contre les attaques des insectes vecteurs (Culicoïdes) durant le transport.

La Corse est en zone réglementée pour les deux sérotypes 1 et 4. La vaccination est obligatoire contre ces deux sérotypes jusqu’à la fin de l’année 2018.

La Corse n’est pas encore officiellement reconnue indemne des trois autres sérotypes 2, 8 et 16. Néanmoins, ces sérotypes ne circulent plus en Corse. Et le zonage fixé par le nouvel arrêté ne mentionne plus la Corse comme en zone réglementée pour ces trois sérotypes 2, 8 et 16.

Pour les mouvements d’animaux de la Corse vers le continent, des conditions plus strictes que par le passé sont exigées pour s’assurer que les animaux infectés ne sont pas déplacés.

  1. Les animaux sont vaccinés contre les deux sérotypes 1 et 4 (vaccination obligatoire).
  2. Les animaux sont dépistés par PCR moins de 7 jours avant le transport (et plus de 14 jours après la vaccination).
  3. Les animaux sont aussi protégés contre les attaques des insectes vecteurs (Culicoïdes) durant le transport.

En l’état les instruction de gestion de la FCO n’ont, à notre connaissance, pas encore été modifiées pour tenir compte de ces changements profonds.

Le territoire continental français est une seule zone réglementée vis à vis des sérotypes BTV 4 et BTV 8. La France est le seul État membre de l'UE où ces deux sérotypes circulent concomitamment ; La sortie de zone réglementée est donc conditionnée par le respect des conditions réglementaires pour chacun des sérotypes y circulant.

Concernant les conditions générales pour les échanges d'animaux destinés à l'élevage ou l'engraissement : les animaux doivent être vaccinés contre le BTV4 et le BTV8 (cf p4 de la note jointe).
La vaccination est spécifique des sérotypes : un animal n'est pas vacciné contre la FCO mais contre tel ou tel sérotype de la FCO les vaccins actuellement disponibles sont monovalents. Les animaux doivent recevoir autant d'injections que prévues dans les spécifications des laboratoires fabricants pour chacun des vaccins ;
Un animal est considéré vacciné contre les sérotypes 8 et 4, dans le respect des spécifications des vaccins utilisés, lorsque 60 jours se sont écoulé à compter de la dernière injection de primo-vaccination (ce délai peut être réduit à 10 jours dans le cadre de certains accords bilatéraux) ou dès le jour de l'injection en cas de rappel ; la validité de la vaccination court jusqu'à la fin de la validité du premier vaccin administré.

Des zones réglementées équivalentes, c'est à dire où circulent le même sérotype, peuvent être reconnues entre Etats membres.
C'est le cas de l'Italie où la quasi totalité du territoire est réglementé vis à vis du sérotype 4. Ainsi la certification vis à vis du BTV 8 sera exigée pour tous les mouvements vers ce pays et vis à vis du BTV 4 uniquement pour ceux destinés à une partie de la Province du Piémont ;
Certaines clauses de certification recourrent à des analyses PCR. Une analyse PCR de groupe (vis à vis de tous les sérotypes) dont le résultat est négatif permet la certification pour les sérotypes 4 et 8. C'est notamment le cas pour l'Espagne ;

L’Italie, la Hongrie et la Slovénie reconnaissent l'équivalence des zones et acceptent les échanges entre zones BTV 4 sans conditions particulières vis à vis de ce sérotype. Des réponses sont toujours attendues de la Grèce, de la Bulgarie, de la Slovaquie, et de la Croatie.

. Précisions pour les échanges vers l'Italie :

Avant de certifier pour l'Italie,il est nécessaire de vérifier que la destination est bien incluse dans la zone réglementée vis à vis du sérotype 4. Ces informations sont disponibles à l’adresse suivante : https://bluetongue.izs.it/j6_bluetongue/list_territoriRestrizione

Lorsque l’acheminement des animaux se fait via une zone indemne de sérotype 4, les conditions de l’article 9 du règlement 1266/2007 s’appliquent : cf page 7 de la note jointe en PJ.

Seule une petite partie du territoire italien (un partie du Piémont) nécessite de vacciner les animaux contre le BTV 4. La réduction du délai vaccinal à 10 jours ne vaut que pour le BTV 8. Des discussions sont en cours pour le BTV 4. Pour le BTV 4, il faut donc considérer un délai de 60 jours.

Il est cependant nécessaire que les animaux respectent toutes les conditions de sortie vis à vis du  BTV 8 (protocole habituel).

. Précisions pour l'Espagne :

Aucun cheptel du Lot n'étant vacciné contre le sérotype 8 (et ni le 4 bien entendu), les seules conditions applicables dans le cadre du protocole sont donc désinsectisation 14j + PCR, la PCR de groupe valant pour les 2 sérotypes (animaux certifiés sur la base de l'article 8.1 b dans TRACES + mention BT3 complétée).
Il est toujours possible d'envoyer des animaux vaccinés 60 j contre le 4 et le 8, dans le cadre des conditions générales (donc hors protocole : 8.1a dans TRACES).

 


Allez à la rubrique : Productions & techniques / Elevage / Santé Animale